Le stress, mal su siècle 


Les études démontrent que le stress est à l'origine de bon nombres de problèmes de santé.

Le stress est un des fléaux de notre société. Quantité d'études démontrent que le stress est à l'origine d'un grand nombre de problèmes de santé (maux de dos, insomnie, soucis digestifs, troubles du cycle menstruel, tension artérielle, etc.).


Mais qu'est-ce que le stress ? Tout le monde en parle comme étant un trouble émotionnel lié au contexte de vie (vie professionnelle trépidante, vie personnelle compliquée, maladies graves, etc.).

Le Docteur Hans Selye, médecin québécois du 20ème siècle est un précurseur concernant les études sur le stress.


Ce spécialiste définit le stress comme étant un syndrome général d'adaptation.

Il énonce qu'il s'agit de « l'ensemble des moyens physiologiques et psychologiques mis en œuvre par une personne pour s'adapter à un événement donné ».


Aussi, pour nous permettre de nous adapter à toutes formes de situations, le stress touche notre sphère émotionnelle et psychologique mais il touche également notre physiologie c'est-à-dire qu'il a de véritables conséquences sur notre corps (le cœur s'emballe, la respiration s'accélère, pic d'adrénaline, etc.).


Que se passe passe t-il dans le corps ? L'étude des effets du stress sur le corps a mis en lumière que ce dernier est avant tout une réaction hormonale qui agit principalement sur nos glandes surrénales.

Il agit donc sur nos hormones pour faire face à un danger ou à une situation vécue comme une violente agression.

L'organisme va répondre à cette menace en produisant l'hormone du stress.

Cette hormone permettra à l'individu de s'adapter à la situation agressive pour y faire face.


Plus simplement, d'un point de vue primaire, le stress permet de fuir le danger ou donne la force de le combattre.

Le bon et le mauvais stress : Le stress est donc une réaction chimique du corps qui est tout à fait normal. Ce type de stress était qualifié par le Docteur Seyle d'Eustress (bon stress).

En revanche, il a également constaté qu'avec l'avènement de nos sociétés modernes, notre corps est constamment en état de stress ; provoquant ainsi sur le long terme l'épuisement de l'organisme et des déséquilibres neuro-endocriniens. On parle ici de Distress (mauvais stress).


Pour comprendre la distinction entre le bon et le mauvais stress, il faut en détailler les trois phases :

  1. La phase d'alerte : Ici l'organisme perçoit la menace et met tout en œuvre pour oxygéner d'avantage les organes (cœur, cerveau, etc.) afin de s'adapter au mieux à la situation. La respiration s'accélère, le cœur bat plus vite, la digestion s'arrête,... c'est le pic d'adrénaline. On est ici phase d'Eustress. La menace passée, l'organisme revient à son état initial.

  2. La phase de résistance : Cette phase intervient lorsque la situation provoquant le stress perdure.

L'organisme va continuer à sécréter des

hormones de stress pour continuer à se

défendre phase à cette situation.

Dans cette phase le corps épuise un

grand nombre de ressources et

d'organes. Il va donc puiser dans ces réserves minérales... Lorsque ce type de stress dure trop

longtemps, on va parler de stress

chronique. Il ne s'agit plus d'Eustress ; on bascule lentement vers le Distress.


3. La phase de dépression : Ici la situation stressante existe toujours.

Le corps a épuisé toutes ces réserves.


N'ayant plus de ressources, l'organisme tombe malade.



Les conséquences du stress sur le corps : Comme exposé précédemment, le stress provoque des réactions émotionnelles, sensorielles, affectives, cognitives, endocriniennes, comportementales, sociales et environnementales.

A haute dose, il peut conduire à des maladies qui peuvent, sur le long terme, devenir de graves pathologies. Voici une liste non exhaustive des conséquences du stress sur le corps :

  • Troubles digestifs : ballonnements, constipation, diarrhées,... mais aussi plus gravement syndrome du colon irritable

  • Trouble du métabolisme : prise excessive ou grave perte de poids,...

  • Troubles endocriniens (sur les hormones) : dérèglements menstruels impactant le quotidien voire la fertilité, sommeil perturbé

  • Troubles cardiaques : tension artérielle,...

  • Déminéralisation engendrant des douleurs articulaires, de l'arthrose, etc.

  • Troubles émotionnels : anxiété, dépression, colère, irritabilité, tristesse et envies suicidaires...

  • Vieillissement prématuré : perte de mémoire, difficultés de concentration, chute et blanchiment des cheveux,...

  • Troubles cutanés : eczéma, acné, psoriasis, zona, etc.

  • Affaiblissement du système immunitaire pouvant engendrer des maladies auto-immunes,...


Il est donc indispensable d'apprendre à gérer son stress !

Dans le prochain article, vous découvrirez quelles solutions simples vous pouvez apporter à votre corps pour mieux appréhender les problèmes liés au stress.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout