Le sucre : une drogue ?

Le sucre contient principalement du glucose, un nutriment indispensable à notre organisme.

Consommé en trop grande quantité, le sucre aura des conséquences sur tous nos organes et donc un impact néfaste sur la santé

L'excès de sucre pourra, dans certains cas, avoir un impact sur le système immunitaire (zoom sur les conséquences du sucre dans un prochain article).

Or, en France, le sucre est devenu de plus en plus consommé. Notre consommation serait passée de de 5kg par an et par habitant en 1850, à 35 kg de sucre par an et par habitant aujourd'hui.

La raison principale ? Notre consommation alimentaire moderne, dans laquelle le sucre est omniprésent.


Du sucre partout ! Aujourd'hui, le sucre est un très présent dans notre alimentation.

On en trouve dans tous les produits de consommations de la grande distribution ; on parle même de « sucres cachés ».


Même s’il semble logique de trouver du sucre dans les boissons (sodas, jus de fruits) et les préparations sucrées (gâteaux, bonbons, crème dessert,…), on en trouve également dans les préparations salées comme les sauces tomate et mayonnaises, les pizzas surgelées, les boites de petits pois, la charcuterie,… et même dans le jambon blanc bio !!!

Les acteurs de l’agroalimentaire l’ont bien compris, le sucre fait vendre.

Pourquoi ? Parce que le sucre est à la fois un conservateur et un exhausteur de goût.

Mais ce n’est pas tout. Des études scientifiques démontrent que le sucre agit sur le cerveau comme une récompense. Consommer du sucre procurerait du plaisir, du réconfort. Du coup, pour se faire plaisir, on consomme du sucre.


Mais la question s’est posée de savoir si le sucre était addictif, s’il agissait telle une drogue.

En effets, qui n’a jamais entamé un paquet de biscuits et après en avoir mangé un, en a pris un autre, puis un autre … ? (fonctionne aussi avec les bonbons, ou les tablettes de chocolat !)

Que dit la science ? Les conclusions ne sont pas encore tranchées sur le sujet mais plusieurs expériences faites sur des rongeurs tendent à démontrer que le sucre serait plus addictif que de la cocaïne.

Toutefois, si le sucre n’est pas encore reconnu comme une drogue c’est parce que l’idée de développer une dépendance à une source de plaisir non toxique (achats, sexe, alimentation) est encore débattue dans le monde scientifique… On préfère parler de comportement addictif plutôt que de drogue.

En tout cas, il n’en demeure pas moins que le sucre est un doux poison pour l’organisme qui peut être à l’origine de bien des maladies, et pas seulement du diabète.


Christelle BECKER

pour en savoir plus, lire Le sucre, un doux poison