L’alimentation à la base de notre santé

Dernière mise à jour : 30 juin 2021



Hipprocrate disait : « Que ton alimentation soit ta seule médecine ! », et il avait raison.

A l’image du carburant que l’on met dans sa voiture, l’alimentation est le moteur de notre organisme.

Seulement voilà, notre corps est une machine bien plus complexe que le moteur d’une voiture et son carburant nécessite un apport d’une multitude de nutriments (protéines, lipides, glucides, vitamines, minéraux, etc.).

Cependant, nos quotidiens qui oscillent entre la vie professionnelle et la vie de famille ne permettent pas toujours de prendre le temps de faire des repas équilibrés.

Aussi, on se rabat souvent sur des sandwichs, de la Junk Food, ou des plats industriels.

Ce type d’alimentation souvent trop riche en graisse saturé et en sucre ne permet d’apporter la totalité des nutriments nécessaires à l’organisme.


A l’inverse, il ne faut pas tomber dans le dictât des régimes à répétition qui peuvent engendrer des carences et fatiguer l’organisme sans pour autant permettre de conserver un poids stable, une silhouette harmonieuse et un apport nutritionnel suffisant.


Alors comment faire ? Quel régime alimentaire faut-il privilégier ?

Doit-on supprimer les desserts ? La viande ? Les féculents ?

La presse regorge de modèle de régimes : hyperprotéiné, dissocié, chronobiologique, paléo, végétarien ou veggan, etc. Lequel choisir ?


En réalité, tout dépend de vous. Pour rester en bonne santé, il faut manger varié et équilibré. Cependant, on n’est pas obliger de consommer de la viande et on n’est pas obliger de la supprimer totalement non plus.


Idéalement il est indispensable de consommer au quotidien :

  • de l’eau (entre 1 et 1,5 litres par jour et par personne)

  • des fruits et légumes (crus et cuits)

  • des protéines animales (viandes, poissons, œufs, fromages) ou végétales (graines germées ou association d’une légumineuses)

  • des céréales ou féculents (pâtes, riz, quinoa, sarrasin, épeautre, pomme de terre, etc.)

  • des bonnes graisses (huiles végétales variées).


Parce que manger doit rester un plaisir, l’important est de trouver le type d’alimentation qui vous est adapté.

Il faut donc tenir compte de vos goûts et de vos croyances (qu’elles soient religieuses ou idéologiques), tout en respectant les besoin fondamentaux de votre organisme.


Par ailleurs, l’alimentation d’un adolescent ne peut être identique à celle d’une femme enceinte ou encore d’une personne âgée ; leurs besoins nutritionnels sont différents.

Aussi, puisque chacun de nous est différent, l’alimentation de l’un ne conviendra pas nécessairement à l’autre.


C’est pour cela qu’un naturopathe vous aidera à prendre en compte tous les éléments qui vous permettront de trouver votre routine alimentaire pour rester en santé.


Christelle BECKER